Le 19 avril 2018, à Charleroi, des parents et des membres d’équipes pédagogiques se sont réunis pour échanger sur les pistes qui permettraient d’améliorer la relation enseignants-parents et d’impliquer plus étroitement les familles, y compris les familles issues de milieux défavorisés, à la vie des établissements scolaires.
À l’heure actuelle, il existe déjà un certain nombre d’organes démocratiques qui peuvent être utilisés pour accroître la participation collective des parents (les Associations de parents ou les Conseils de participation).
Cependant, dans les faits, ces instances fonctionnent de façon variable selon les écoles et les parents ne sont pas toujours bien informés à propos de leur existence ou des résultats de leur travail.
Comment dès lors impliquer encore plus les parents dans l’école et renforcer ou améliorer leurs relations avec les enseignants ? Comment faire en sorte que l’école soit vraiment à l’écoute des besoins de toutes les familles, y compris les familles fragilisées d’un point de vue socio-économique ? Comment les Associations de parents et le Conseil de participation pourraient-ils agir pour soutenir la relation parents – enseignants ? Et dans quelle mesure le futur plan de pilotage de chaque école, prévu par le Pacte d’Excellence, pourra-t-il constituer un outil utile dans ce domaine ?