Le 29 mars 2018, à Anderlecht, des citoyens se sont réunis pour échanger autour des stratégies à mettre en oeuvre pour faire baisser le coût de la scolarité pour les parents, voire arriver à
la gratuité totale. En effet, si l’accès gratuit à l’enseignement est inscrit dans la Constitution belge, ce n’est pas la réalité des familles qui doivent s’acquitter régulièrement de sommes d’argent pour couvrir le coût de la scolarité de leur enfant.
Les frais scolaires représentent donc un budget conséquent pour toutes les familles, surtout pour les parents ayant plusieurs enfants à l’école simultanément et pour les familles monoparentales. L’un des objectifs du Pacte d’excellence consiste à réduire progressivement ces coûts, selon le type de frais et selon le niveau d’enseignement.
Comment arriver à réduire les coûts de la scolarité, aussi bien ceux qui sont liés directement aux apprentissages (matériel, visites, manuels…) que ceux concernant l’accueil extrascolaire (garderie du matin et du soir, temps de midi) ? Comment faire en sorte que les parents soient mieux informés sur les frais autorisés et ceux qui sont interdits ? Que pourrait-on mettre en place pour éviter que les facteurs socio-économiques pèsent sur les relations entre les parents et l’équipe pédagogique ?