Dossier « Bilan des Rencontres du Pacte » – Qu’en est-il de la carrière des enseignants, en particulier l’évaluation des enseignants et des directeurs ?

Lors des rencontres, beaucoup de questions ont concerné la carrière : le travail collaboratif, l’avenir de la formation initiale et continuée, le maintien de l’emploi, les conditions de travail, les nouvelles tâches des enseignants… Parmi celles-ci, une question polémique a été éclaircie, celle qui concerne l’évaluation des enseignants et directeurs.

Pour les directions :
Le Plan de pilotage prévoit en effet une évaluation des directions, organisée par les Pouvoirs Organisateurs. Les P.O. et les directions s’accorderont sur une lettre de mission sur base de laquelle la direction d’école sera évaluée. Cela permettra de vérifier que les objectifs ont été atteints. C’est le D.C.O. (délégué aux contrats d’objectifs, en charge du dialogue entre les établissements scolaires et l’administration) qui évaluera de manière globale si l’école s’est bien mobilisée à travers ses stratégies et les moyens qu’elle prévoyait de mettre en œuvre. L’évaluation collective du plan de pilotage prévoit aussi un « leadership distribué » : le directeur pourra partager sa fonction avec un autre enseignant. L’objectif visé par cette évaluation : une autonomie et une responsabilisation de la direction pour accomplir les objectifs définis.

Pour les enseignants :
L’évaluation sera menée par le directeur, selon des balises très claires négociées par les syndicats. Il s’agit d’une évaluation formative. Cette évaluation sera concrétisée au cours d’un entretien annuel avec le directeur. Il existe des possibilités de recours en cas d’évaluation défavorable. Ce type de procédure est déjà pratiqué par certaines écoles. Le processus d’évaluation n’est donc pas du tout guidé par la volonté d’un « cassage de nomination », une fausse information, largement démentie. La finalité de l’évaluation est collective, pour recevoir un feed-back, donner du sens au travail et mieux communiquer.

Crédit Photo : FWB – Direction Communication – Christian Deblanc