Le dossier du mois est consacré au climat scolaire. Vous trouverez ci-dessous des avis et des documents pour approfondir le sujet et nourrir des débats, en concertation avec vos collègues. Ce dossier propose également des liens vers quelques sites de référence. Si vous souhaitez faire part de vos expériences ou apporter d’autres références qui vous paraissent incontournables sur le sujet, n’hésitez pas à envoyer votre contribution à l’adresse pacte@gov.cfwb.be.

Qu’est-ce que le climat scolaire ?

La notion de climat scolaire renvoie à la qualité de vie et de communication perçue au sein de l’école. On peut considérer que le climat d’une école correspond à l’atmosphère qui règne dans les rapports sociaux et aux valeurs, attitudes et sentiments partagés par les acteurs dans l’établissement scolaire (Thiébaud, 2005, p.1)

Pour lire l’article publié par Marc Thiébaud sur le climat scolaire, cliquez ici

Majoritairement construit, le climat scolaire renvoie à une expérience subjective de vie à l’école. Il s’agit d’un concept inclusif tenant compte de tous les membres de la communauté scolaire. Toute définition du climat scolaire est nécessairement multifactorielle. Selon, Janosz, Georges et Parent (1998), la nature du climat au sein d’une école résulterait de la qualité des climats relationnel et éducatif, de justice et de sécurité.

Composante de l’environnement socioéducatif : le climat scolaire et ses différentes facettes (Janosz, Georges et Parent, 1998)

Le climat relationnel (ou climat social) renvoie à la dimension socioaffective des relations entre les élèves, entre les enseignants mais aussi entre les élèves et les enseignants et entre les enseignants et la direction. La qualité du climat relationnel dépend essentiellement de trois facteurs : (1) la chaleur des contacts interpersonnels, (2) le respect entre les individus et (3) l’assurance du soutien d’autrui.

Pour consulter l’article Ghislain Carlier : « mieux vivre, mieux être et langage corporel »  de Maurice et Montégut (Juin 2016) paru dans le café pédagogique, cliquez ici

2. Le climat éducatif traduit la manière dont l’école est perçue au sein de son milieu. Un climat scolaire est positif lorsque l’école est perçue comme un authentique lieu d’éducation, c’est-à-dire
(1) dévouée à la réussite des élèves ainsi qu’à leur bien-être,
(2) dispensant une bonne éducation,
(3) véhiculant la valeur de la scolarisation et
(4) donnant un sens aux apprentissages.

3. Le climat de sécurité est caractérisé par le niveau d’ordre et de tranquillité du milieu. Le climat de sécurité se décline à travers (1) les sentiments de sécurité et de confiance des personnes et (2) leur perception des risques de victimisation.

Pour découvrir le guide pratique relatif à la prévention et la gestion des violences en milieu scolaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (2015), cliquez ici

Pour accéder à la publication « le rôle de l’environnement scolaire dans les conduites violentes » (Galand, 2011) , cliquez ici

4. Le climat de justice se réfère à la manière dont les élèves perçoivent les attitudes, l’évaluation ou la réaction disciplinaire du corps éducatif à leur égard. Selon un rapport publié par la FAPEO en 2013, « dans une école où l’équipe éducative collabore à un projet commun, où subsiste une cohésion au sein de l’équipe éducative mais également avec les parents, la perception de la violence dans l’école sera moins importante » (Van Honsté, 2013, p.9). Dès lors, le climat de justice s’avère être un processus d’engagement où l’ensemble des acteurs scolaires se mobilisent autour de règles claires, comprises par tous et perçues comme étant légitimes. A contrario, « la promotion des élèves, la stigmatisation des erreurs et des échecs visant la sélection de certains élèves » contribuent au développement de la violence au sein de l’école (Van Honsté, 2013, p.10)

Pour lire le rapport de la FAPEO « la violence scolaire de quoi parle-t-on ? » cliquez ici

Pour lire le rapport de l’UFAPEC (2010) «Passer de la violence scolaire à la participation démocratique pour stimuler nos enfants», cliquez ici

Pour consulter l’article mis en ligne par la ligue des familles (Octobre 2015) «Violence: une cour de récré magique à Couvin», cliquez ici

En rapport avec le climat de justice à l’école, voici une série d’activités développées au sein des cours de récréation:

Recherche-action: Prévention de la violence et du harcèlement dans les cours de récréation – Ce projet développé par les chercheurs de l’Université de Mons depuis 2009 s’articule autour de trois axes : la régulation des cours de récréation, la médiation entre les élèves et l’intervision entre les professionnels.

Le Jeu des 3 figures: Ce dispositif proposé par Serge Tisseron a fait l’objet d’une recherche action en France. Implanté en Belgique depuis 2010 avec Yapaka, ce projet vise à former les enseignantes maternelles au jeu théâtral des trois figures (l’agresseur, la victime et le redresseur de torts). Ce jeu participe à la prévention de la violence en milieu scolaire.

Les Récrés «Jeu t’aime»: Ce programme a pour objectif de redonner aux cours de récréation leur aspect ludique en invitant les enfants à créer, à imaginer, à jouer… Et les premiers retours sont très riches : modification des dynamiques entre enfants, augmentation du mélange des enfants, réduction de la violence et de l’ennui, stimulation de la créativité, amélioration des capacités à gérer les risques.

Le programme d’éducation citoyenne  « Graines de médiateurs »: Organisé dans les classes par l’Université de Paix Asbl et soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, vise à rendre les enfants autonomes dans la gestion de leurs conflits au quotidien (médiation par les pairs entre 8 et 10 ans). Il s’agit d’une initiative incluant l’information et la formation des parents, des enseignants et des directions.

5. Le climat d’appartenance transcende les quatre premières composantes du climat scolaire. Lorsqu’un élève évolue dans un milieu scolaire dont les climats relationnel, éducatif, de sécurité et de justice sont favorables à son épanouissement, il développe un sentiment d’appartenance. Ce climat est souligné par (1) un sentiment de fierté à fréquenter l’institution ; (2) par l’importance qu’on lui accorde comme un milieu de vie et (3) par l’adhésion aux valeurs véhiculées.

Pour accéder à la publication de Janosz, George et Parent (1998) concernant « l’environnement socioéducatif à l’école secondaire : un modèle théorique pour guider l’évaluation du milieu », cliquez ici

Pour découvrir le rapport de l’Observatoire International de la Violence à l’école en France sur le climat scolaire, ses effets et conditions d’amélioration, cliquez ici

Les cahiers pédagogiques ont publié un dossier sur le climat scolaire (Septembre 2005, n°523). Pour le découvrir, cliquez ici

La nouvelle revue de l’adaptation de la scolarisation a également consacré un article au climat scolaire, pour le lire cliquez ici

Le Ministère de l’Éducation nationale en France a publié un rapport « Climat scolaire et bien-être à l’école » , pour le consulter, cliquez ici

Effet du climat scolaire sur les apprentissages

Travailler sur la notion de « climat scolaire » dépasse le seul cadre d’une atmosphère positive. En effet, la recherche a permis de mettre en évidence un lien prégnant entre le climat scolaire, la qualité des apprentissages et la réussite scolaire. Dès lors, se positionner par rapport au climat scolaire revient à aborder des questions fondamentales liées à « la construction et à la transmission des connaissances » (Debarbieux et al., 2012, p.1). Ainsi Gottfredson souligne que :

Les écoles dans lesquelles le corps enseignant et l’administration communiquent et travaillent ensemble pour planifier le changement et résoudre les problèmes possèdent un meilleur moral des enseignants et pâtissent de moins de désordre. Ces écoles peuvent sans doute absorber le changement. Les écoles dans lesquelles les élèves perçoivent des règles claires, des structures valorisantes et des sanctions sans ambiguïtés souffrent également de moins de désordre. (…) Les écoles gouvernées par un système de valeurs partagées et d’attentes quant au comportement dans lesquelles les interactions sociales profondes s’établissent et dans lesquelles les élèves développent un fort sentiment d’appartenance, et l’impression que les adultes se soucient d’eux souffrent également de moins de désordre  (cité par Debarbieux et al., 2012, p.12).

Un climat scolaire positif exerce une influence bénéfique sur la motivation à apprendre. De même, « il favoriserait l’apprentissage coopératif, la cohésion du groupe, le respect et la confiance mutuels » (2012, p.5). Par ailleurs, un climat scolaire positif contribuerait à réduire de manière significative le taux d’absentéisme dans les écoles. En effet, la motivation des élèves augmente « lorsqu’ils se sentent valorisés, qu’ils s’investissent dans la politique de l’école et que leurs professeurs se sentent fortement connectés à la communauté scolaire » (p.5). Enfin, les tests PISA (2009) confirment que « les bonnes relations entre élèves et enseignants constituent un facteur clé dans l’établissement d’un climat scolaire propice à l’apprentissage ». En effet, les recherches de l’OCDE ont démontré que les élèves apprennent mieux et ont moins de problèmes de discipline lorsqu’ils sentent que leurs enseignants les prennent au sérieux.

Pour consulter la publication de l’OCDE , cliquez ici

Pour en savoir plus sur les effets du climat scolaire sur les apprentissages, cliquez ici

Archambault, Brault et Janosz (2014) de l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM) ont mené une analyse multi-niveaux mesurant l’impact du climat scolaire dans la détermination des attentes des enseignants envers leurs élèves. Pour consulter l’analyse, cliquez ici

Pour consulter la publication  « le climat scolaire : un point central pour expliquer la victimisation et la réussite scolaire » de Beaumont, Blaya, Frenette et Poulin (2015), cliquez ici

Pour en apprendre plus sur le lien entre climat organisationnel et efficacité scolaire (Brunet, 2001), cliquez ici

Faire évoluer le climat scolaire de son établissement

L’amélioration du climat scolaire fait partie des missions décrites dans la circulaire 5415 paru en 2015. En effet, selon le texte légal, « le chef d’établissement et l’équipe éducative développent un climat d’école favorisant le bien être des élèves, le vivre ensemble et la sérénité propice à l’apprentissage. Ils cherchent à améliorer la situation des élèves, tant sur le plan de leur devenir scolaire que de leur épanouissement personnel » (Article 5, section Ire).

Pour en savoir plus sur la circulaire concernant les nouveaux dispositifs mis à disposition des établissements scolaires qui le souhaitent en matière de prévention et de prise en charge du harcèlement en milieu scolaire, cliquez ici

Trois mots-clefs sont de mises afin de faire évoluer le climat scolaire de son établissement :

boutonsensemble_03

L’amélioration du climat scolaire est favorisée par sept facteurs clés (Thiébaud, 2005, p.5) :

  • une analyse des besoins sérieuse et concertée;
  • un groupe de pilotage de projet compétent;
  • une organisation des tâches;
  • l’implication d’un maximum d’acteurs et de partenaires de l’école;
  • l’acceptation des différences dans le degré d’implication des divers acteurs;
  • une évaluation continue (auto-évaluation);
  • le suivi du projet.

Le travail d’analyse du climat scolaire peut être nourri à l’aide d’outils standardisés mais également par des groupes de discussion au sein de l’école ou encore des questionnaires élaborés par la direction afin d’offrir un outil sur mesure à l’établissement scolaire concerné (Thiébaud 2005, p.5).

Pour découvrir l’initiative du ministère de l’éducation en Ontario (Canada) « Promotion d’un climat scolaire positif, une ressource pour les écoles, cliquez ici

Pour découvrir la méthodologie pour mesurer le climat scolaire proposée par Scherman de l’université de Pretoria, cliquez ici

En Belgique, le Mouvement des Institutions et des Écoles Citoyennes (MIEC) a pour objectif de promouvoir et institutionnaliser des dispositifs visant à pacifier les institutions et/ou les écoles, promouvoir et institutionnaliser des écoles et institutions citoyennes centrées sur le respect de la charte des Droits de l’Homme et du Décret Missions, former des acteurs au service du MIEC et proposer un catalogue de publications et d’ouvrages en lien avec les problématiques.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Pour aller plus loin

drapeau be  Plateforme amélioration du Climat Scolaire : prévention du harcèlement Le CLPS-Bw vous propose cette Plate-forme Internet, boite à outils pour mieux connaitre la problématique et avoir accès aux documents, outils et autres ressources pour construire vos projets. Elle est nourrie par l’expérience des écoles qui se lancent en projet sur cette thématique, afin de s’enrichir les uns les autres des différents dispositifs, outils et astuces.

drapeau fr   Plate-forme Climat Scolairemise en ligne par le réseau Canopé

drapeau fr   Guide sur le climat scolaire et médiation par les pairs à l’école primaire : éduscol.– Le guide est divisé en 7 axes: stratégie d’équipe, justice scolaire, pédagogies et coopération, prévenir les violences et le harcèlement, coéducation, pratiques partenariales, qualité de vie à l’école.

ca  Questionnaire sur l’environnement socioéducatif de ton école – Janosz, M. (2004), Université de Montréal.

drapeau-usa    Article « Auditing school climate. Educational leadership » (Kelley, 1981) – Article américain proposant des pistes pour sonder le climat de son établissement scolaire.

ca  Groupe de Recherche sur les environnements scolaires – Site Internet, (Canada)

drapeau fr   Dossier du Café pédagogique n° 171: Oser le bien être au collège – Site internet

Ce dossier ne traite pas le climat scolaire de manière exhaustive. La problématique du climat scolaire est très large et couvre les questions liées à la gestion des conflits, de la violence, du décrochage, du stress, au bien-être, au respect et au vivre ensemble, la citoyenneté mais aussi à des questions d’organisation scolaire et d’infrastructure. Ce dossier se concentre sur les bienfaits d’un climat scolaire positif et propose certaines pistes permettant d’améliorer l’atmosphère au sein de l’établissement scolaire.

Services d’aide


Le service de la médiation scolaire – Le service de la médiation scolaire a développé des outils pour la prévention et la lutte contre les violences dans les établissements scolaires, le décrochage et l’absentéisme scolaires, les assuétudes et les toxicomanies ainsi que les actes de maltraitance. Il accompagne les élèves en situation de décrochage ou de démotivation, en difficulté relationnelle ou en situation susceptible de perturber leur scolarité. Il renforce les liens et les contacts entre l’école et les familles, les organismes et institutions spécialisés, etc. Pour plus d’informations, cliquez ici

Les services d’Aide en Milieu Ouvert (AMO) – Les AMO sont des services spécialisés de l’Aide à la Jeunesse et ont pour but d’apporter une aide préventive aux jeunes dans leur milieu de vie et dans leurs rapports avec l’environnement social (notamment à l’école, dans la famille, les quartiers, …). Les AMO ont la particularité d’être directement accessibles au public, sans conditions. Compte tenu de cette particularité, le chef d’établissement peut entrer en contact avec une AMO pour apporter une aide préventive aux élèves. Certaines AMO, en collaboration avec les partenaires scolaires, développent des actions de prévention, notamment des animations sur des thématiques précises.

Pour trouver les coordonnées de l’AMO la plus proche, cliquez ici ou appelez le 0800/20.410.

Les Centres Locaux de Promotion de la Santé (CLPS) – Les CLPS sont des organismes agréés pour coordonner, sur le plan local, la mise en œuvre des plans communautaires de promotion de la santé. Ils s’adressent à tous les professionnels qui souhaitent développer un projet, une animation en lien avec la santé, la qualité de vie en ce compris les acteurs scolaires (directions, enseignants, éducateurs, médiateurs scolaires, CPMS, SPSE). L’intervention des CLPS est entièrement gratuite.

Pour obtenir les coordonnées du CLPS le plus proche, composez le 0800/20.410.

numeroviolencescolaire

numeroequipeseducatives

Liste des sources