Un travail collaboratif renforcé

Les nouveaux rapports entre le pouvoir régulateur et les établissements impliquent une plus grande coordination pédagogique. L’objectif est de développer et d’adapter en équipe, des méthodes et des outils, validés dans le cadre de recherches scientifiques et testés sur le terrain. À cet effet, les directions pourront s’appuyer sur des enseignants expérimentés, sélectionnés pour devenir coordinateurs pédagogiques et pour remplir d’autres fonctions de référence au service de l’école et des élèves.

Pour ce travail collaboratif, un temps équivalent à 60 périodes par an avec une répartition flexible sur l’année sera prévu dans la charge horaire officielle.